Vous êtes ici : Accueil > Blog > UNe évocation musicale de la Commune de Paris

UNe évocation musicale de la Commune de Paris

La commune de Paris, après la cuisante défaite de la France contre les Prussiens, et l’horreur du massacre de la Semaine Sanglante, a inspiré de nombreux poètes et auteurs.Corentin COKO, armé de son accordéon, et à travers des textes et chansons d’Eugène Pottier, Victor Hugo, Louise Michel, Jules Vallès, Jean-Baptiste Clément, Emile Zola, nous fait revivre ces quelques mois où Paris fut aux mains du peuple et de la Révolution Sociale.« Ce qui me marque dans les textes de La Commune, c’est que malgré l’urgence des luttes, des guerres, malgré la misère du peuple affamé et assiégé de 1871, malgré même les massacres et fusillades fratricides - et peut-être même à cause ce climat épouvantable - l’idéal d’une société nouvelle et plus juste ne se construit pas seulement avec des armes, des canons, mais avec des discours, des mots, des textes, particulièrement emplis de poésie. Une poésie exaltée, vibrante, passionnée, venant de la masse populaire, de la terre rougie de sang, une poésie sortie tout droit des entrailles de Paris. »Ce spectacle est à l’origine d’un album collectif, LA COMMUNE REFLEURIRA, qui vient de sortir, coordonné par Corentin Coko et Les Ogres de Barback, François Morel, Francesca Solleville, Michèle Bernard, Agnès Bihl, la Mal Coiffée, Mouss et Hakim (de Zebda), Christian Olivier (des Têtes Raides), HK, Eyo’nle, Thomas Pitiot, Mélissmell, Florent Vintrigner (de la Rue Ketanou), Manu Théron et de nombreux autres artistes y participent

Vendredi 3 décembre, à 20h30, la commune de Paris en chansons, évocation musicale de Corentin Coko. Entrée libre et gratuite, Pass sanitaire obligatoire.

SHARE